LES 6 CHIFFRES DE L’HÔTELLERIE EN FRANCE

Les 6 chiffres de l’hôtellerie en France

La France compte 18.382 hôtels. Ici une chambre du «The Peninsula Paris» (photo d'illustration).Le cabinet KPMG vient de publier la 40ème édition de son étude sur «l’industrie hôtelière française». Voici le panorama du secteur dans le pays en quelques chiffres.

18.382: le nombre d’hôtels en France.

Ensemble, ces établissements totalisent près de 660.000 chambres. À elles seules, l’Île-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur concentrent 35% de la capacité d’accueil hôtelière française. De très loin, Paris compte le plus d’hôtels dans le pays: 1 573 au total.

«Ces 35 dernières années, le nombre de chambres d’hôtels en France est passé de 400.000 à 600.000», rappelle Stéphane Botz, responsable en France du pôle hôtellerie du cabinet d’audit et de conseils. «Ce nombre a eu tendance à plafonner à ce niveau entre 2005 et 2015: des hôtels indépendants ont disparu, remplacés au fur et à mesure par des établissements de chaînes. Il reste de la place», poursuit-il.

36: le nombre de chambres par hôtel, en moyenne.

Ce chiffre est bien plus bas dans les hôtels indépendants (25), alors qu’il atteint 82 dans l’hôtellerie de chaîne (AccorHotels, Louvre Hotels, B&B…). Aujourd’hui, 44% des chambres (représentant 19% des hôtels) appartiennent à des enseignes intégrées.

80.617: le nombre de chambres disponibles à Paris.

Sans surprise, Paris compte le plus grand nombre de chambres (80.617). On le sait moins, mais la deuxième place revient à… Lourdes, qui accueille plus de 6 millions de pèlerins, grâce à près de 11.000 chambres disponibles. Nice et Lyon arrivent respectivement à la 3ème et 4ème place du classement, suivies de Marseille.

48%: le poids du tourisme d’affaires dans les nuitées hôtelières en France.

Avec près de 400 salons professionnels et 1.000 congrès, l’Île-de-France est le leader mondial du tourisme d’affaires. Les hôtels parisiens accueillent quasiment autant de touristes, que d’hommes d’affaires. Dans le Nord, 71% des nuitées à l’hôtels sont réservées par une clientèle d’affaires. En Haute-Garonne, ce pourcentage est à peine plus élevé (72%), alors qu’il tombe à 34% dans les Alpes-Maritimes.

69,5 millions: le nombre de nuitées hôtelières générées par la clientèle étrangère en 2016.

Cela représente 35% des nuitées totales du pays, qui culmine encore en tête des destinations les plus visitées au monde. Mais ce pourcentage cache de fortes disparités d’une région à l’autre. À Paris, il est de 65%, alors qu’en Haute-Savoie, il n’est que de 36%.

24: le nombre de palaces en France.

Les établissements les plus prestigieux de France accueillent à 80% une clientèle de riches étrangers. Employant 2,3 personnes par chambre, leurs frais de personnels sont les plus élevés de la profession (51% du chiffre d’affaires).
En plus des palaces, il existe 326 hôtels 5 étoiles dans l’Hexagone, principalement à Paris, sur la Côte d’Azur et dans les stations de ski les plus chics des Alpes. Ces dernières années, l’offre a eu tendance à monter en gamme dans ces destinations les plus visitées. Elle est aussi innovante, avec l’arrivée de nouveaux concepts (auberges de jeunesse…). «Airbnb pousse à une diversification de l’offre», pense Stéphane Botz.

Par Mathilde Visseyrias et William Plummer

LE FIGARO