L’hôtellerie mise sur la personnalisation

La personnalisation des chambres s’affiche comme une tendance de fond, afin de créer des séjours uniques et sur mesure.

L’hôtel Catalonia Passeig de Gràcia utilise un système de projection immersive, signé Broomx Technologies.

Mode, décoration, hôtellerie… La personnalisation s’invite partout. « C’est une grande tendance de consommation, un mouvement de fond qui va à l’encontre de la globalisation et de la standardisation. Il faut personnaliser l’expérience, la rendre unique. Ça complexifie la vie des professionnels qui doivent toujours être force de proposition », explique Boris Provost, directeur d’EquipHotel.

Le confort sur mesure

Nombre d’hôtels redoublent donc d’imagination pour satisfaire ces nouvelles attentes du consommateur. Certaines chambres deviennent ainsi modulables, afin d’ « offrir plus de liberté aux clients ». C’est le cas de Jo&Joe : l’enseigne du groupe Accorhotels, créée pour les millenials, a conçu des meubles et lits sur roulettes pour reconfigurer à l’envi les espaces de sommeil et les parties communes.

Chez Nomad Hotels, le voyageur peut choisir la taille de son lit et son orientation dans la chambre. Grâce à une tablette tactile, il commande les volets roulants, le vidéoprojecteur, la climatisation et l’éclairage. Quant à l’entretien ( ménage, changement de serviettes et draps ), il est optionnel, ce qui permet de réduire le prix de la nuitée.

Les adresses haut de gamme n’échappent pas au phénomène. L’hôtel new-yorkais The Benjamin propose dans son ‘pillow menu’ une dizaine d’oreillers, selon que l’on préfère dormir sur le ventre ou le dos, qu’on souhaite éviter les ronflements ou les migraines… Les clients des établissements Conrad ( groupe Hilton ) ont le choix entre quatre kits bien-être ( aromathérapie, vegan… ), en fonction de l’humeur du moment. À l’hôtel Andaz ( Londres ), on peut même sélectionner l’ambiance olfactive de sa chambre lors du check-in.

Immersion digitale

Les options de confort et les attentions diverses sont au coeur de la personnalisation. Mais d’autres initiatives, axées sur le numérique et la technologie, fleurissent également dans certaines enseignes. Au Déclic Hôtel, à Paris, un appareil photo se cache dans le miroir de la chambre Autoportrait : les clichés sont ensuite projetés sur le sol. La suite Diapositive, quant à elle, orne ses murs avec les clichés fournis par les clients au moment de la réservation ou du check-in. Autre exemple : à Barcelone, l’hôtel Catalonia Passeig de Gràcia offre une expérience en 4D, grâce au MK Player360 de Broomx Technologies : ce système de projection immersive permet de plonger dans une vidéo à 360° ou de visionner des images personnelles, sans recourir à des lunettes ou des casques. Sensations garanties.

Violaine Brissart / L’hôtellerie Restauration