Restauration : hausse de fréquentation en 2017 pour la seconde année consécutive

The NPD Group dévoile les résultats annuels du secteur de la restauration hors domicile pour 2017. Deux constats encourageants : c’est la première année positive en fréquentation pour la restauration à table depuis 2011. Quant à la restauration rapide, elle est la première contributrice de croissance en visites.

Les Français de plus en plus adeptes d’un petit déjeuner à l’extérieur.

L’année écoulée concrétise le renversement de la tendance amorcée en 2016 et affiche une progression de 1,8 % en valeur tous circuits confondus – soit la meilleure performance du secteur depuis 2011 Avec près de 55,6 milliards d’euros dépensés, le marché est au beau fixe, comme le confirment la hausse de la fréquentation de 1 % et l’augmentation (0,8 %) de la dépense moyenne établie à 5,55 €. Grâce à une conjoncture économique favorable, la restauration rapide se porte au mieux en termes de fréquentation (+ 2,3%). De son côté, la restauration traditionnelle sort du rouge et renoue avec la croissance en visites (+ 0,4%) pour la première fois depuis 2011.

Les gagnants 2017 : segments et moment clefs de consommation

Fers de lance du segment de la restauration rapide, les fastfoods continuent à séduire les foules aux quatre coins de l’Hexagone, tandis que les sandwicheries redynamisent leur fréquentation en 2017. Côté nouveautés, c’est le Fast Casual qui s’est démarqué en 2017. Après avoir influencé les codes de la restauration commerciale, obligeant les restaurateurs à se mettre à niveau (produits qualitatifs, service convivial, cuisine ouverte, etc.), le segment continue d’innover en mettant désormais à l’honneur de nouveaux produits à fortes identités, issus des voyages comme les tacos, le poulet grillé, les piadines ou encore les goûts venus d’Asie (les sandwichs vietnamiens banh mi ou encore le street food thaï…).
Enfin, parmi les moments de consommation, le petit-déjeuner hors domicile transforme l’essai de 2016 et affiche une hausse de 3 %, signe qu’il redessine les habitudes des Français de plus en plus adeptes d’un petit déjeuner à l’extérieur.

L’Hôtellerie-Restauration