Bientôt un hôtel 5 étoiles à l’Hôtel-Dieu

L’hôtel 5 étoiles Intercontinental de Lyon accueillera ses premiers clients fin mai. Sa directrice avait déjà travaillé à l’ouverture d’un autre hôtel du groupe à Marseille… dans un autre Hôtel-Dieu !
Le bar de l’hôtel Intercontinental sera sous le grand dôme de l’Hôtel-Dieu. « Ce bar sera l’un des dix plus beaux bars d’hôtel au monde ! » dit Madelijn Vervoord.
Un nouvel hôtel haut de gamme prépare son ouverture dans le plus grand secret à Lyon. S’il n’est pas le premier 5 étoiles de la ville, son cadre sera unique. L’Intercontinental ouvrira en effet fin mai dans le bâtiment principal de l’Hôtel-Dieu, le long du Rhône.
Arrivée cet été, la directrice de l’établissement de luxe n’est pas en terrain inconnu : elle a déjà supervisé la transformation de l’Hôtel-Dieu de Marseille et son ouverture en 2013. « J’espère que les Lyonnais seront au rendez-vous. Le restaurant et le bar seront accessibles aux personnes qui ne sont pas clientes de l’hôtel. À Marseille, cela a fonctionné de façon magique. Sous le grand dôme de Soufflot, haut de 32 mètres, je suis sûre que le bar sera l’un des dix plus beaux bars d’hôtel au monde ! », s’enthousiasme Madelijn Vervoord.

« La ville pourra accéder à plus de congrès internationaux »

Originaire des Pays-Bas, longtemps parisienne avant de devenir marseillaise, cette fan de football avoue avoir eu un coup de foudre pour Lyon : « C’est une ville magnifique, le cadre de vie y est incroyable. Lyon est devenue une place connue pour le tourisme et le tourisme d’affaires sur la carte du monde. Nous avons participé à des salons, dont certains avec OnlyLyon, et les retours de nos clients sont excellents. Le fait que le groupe Intercontinental s’installe ici va attirer de nouvelles personnes qui connaissent la qualité de nos prestations. La ville pourra accéder à plus de congrès internationaux : il y a une vraie demande pour des 5 étoiles », explique la directrice de l’hôtel lyonnais, qui gère encore celui de Marseille et celui de Bordeaux.
L’ouverture imminente d’un autre 5 étoiles en centre-ville (le Boscolo Exedra) ne l’inquiète pas : Madelijn Vervoord est convaincue que Lyon est une destination au potentiel énorme.

14 000 m2, 144 chambres

L’hôtel occupera 14 000 m² et gérera le futur centre de convention de 3 000 m². Il comptera 144 chambres, dont des suites en duplex avec vue sur le Rhône et une suite présidentielle qui disposera d’un balcon donnant sous le grand dôme. Sa décoration a été confiée à Jean-Philippe Nuel, spécialisé dans la reconversion d’hôtels et à qui l’on doit le design intérieur de la piscine Molitor à Paris.
Le restaurant – d’une centaine de couverts – sera situé sur le quai et bénéficiera d’une terrasse dans l’une des cours arborées de l’Hôtel-Dieu. « Il sera accessible en termes de prix. Notre restaurant de Marseille a une étoile, celui de Bordeaux deux. À Lyon, nous préférerons envoyer nos clients vers les restaurants haut de gamme existants. C’est la cité de la gastronomie, le choix est déjà large ! », sourit Madelijn Vervoord.

( Le Progrès )