Promenade dans l’hôtel de demain…

Les évolutions technologiques et l’arrivée de nouveaux entrants, alliées aux attentes inédites en matière d’accueil et de divertissements, modifient les expériences dans les hôtels et les restaurants. En donnant le pouvoir aux consommateurs, le digital, qui prend de plus en plus de place dans notre société moderne redistribue les cartes, et c’est dès à présent que le secteur CHR doit se mettre en ordre de marche pour se préparer à ces changements fondamentaux.

Les expériences du futur seront mobiles,
personnalisées et online
Bienvenue en 2030. Sophie, une jeune trentenaire souhaite réserver un voyage d’affaires à Londres. Pour bloquer son hôtel, elle se connecte sur son téléphone, évalue les commentaires utilisateurs sur TripAdvisor et fait sa réservation sur le site mobile de l’établissement qui lui confirme instantanément la disponibilité de sa chambre par sms.
A son arrivée à l’hôtel, le responsable vient l’accueillir de manière personnalisée, lui laissant le choix d’un check-in par le réceptionniste ou via la borne interactive pour éviter la file d’attente. Elle monte ensuite dans sa chambre précédée par un robot majordome qui lui porte ses valises, déverrouille la porte grâce au système de reconnaissance faciale et se connecte directement sur l’application mobile de l’hôtel à la rubrique conciergerie pour commander à manger et à boire tout en étudiant les lieux d’intérêts autour de l’hôtel. En attendant son repas, Sophie joue à des jeux concours personnalisés pour tenter de gagner un soin gratuit au spa… Elle télécharge ensuite un film en se connectant sur le réseau Wi-Fi à haut débit de l’hôtel qu’elle visionne sur son téléphone avant de s’endormir.

Le lendemain, après sa réunion, elle choisit de déjeuner dans un restaurant près de la Tamise. Elle consulte le menu traduit en français sur son portable et choisit son plat en fonction des commentaires des anciens clients et des ingrédients allergènes, car elle est intolérante au gluten. Elle appelle ensuite le serveur sur un bipeur laissé à son intention qui lui conseille le meilleur vin en fonction de son repas. A la fin de son déjeuner, Sophie n’a pas besoin de rappeler le serveur pour régler son addition, sa note est automatiquement envoyée dans le logiciel de gestion de dépenses de son entreprise qui peut directement opérer à son remboursement : elle quitte alors l’établissement lorsqu’elle le décide.
Ce scénario peut sembler futuriste mais il n’est pourtant pas si éloigné de nos vies quotidiennes. Si l’avenir du secteur CHR sera sans conteste, mobile, personnalisé et accessible “à tous les étages”, il favorisera avant tout les expériences et la connexion avec les consommateurs.

Tendance Hôtellerie